Depuis le mois de  juin 1941, Racour a la chance de posséder une bibliothèque dénommée « bibliothèque libre Saint – Henri, ceci pour honorer, dit un texte d’époque, le saint patron du curé d’alors : l’abbé Brabant. Avec le concours de Madame Maison – Guisse, première bibliothécaire et grâce aux dons de l’abbé Brabant et de quelques paroissiens, la bibliothèque commence à fonctionner et fut reconnue officiellement par l’Etat le 2 septembre 1942 ; Bientôt le local primitif situé dans les locaux du presbytère s’avéra trop petit. Grâce à la propriété Claes, devenue par legs Abri Sainte – Thérèse, il fut possible de trouver un local neuf contenant armoires, bureau et chaises. Ce local devait devenir une classe de l’école libre de Racour…qui ne vit jamais le jour. En revanche, elle la bibliothèque, pouvait vraiment démarrer.

Parmi les dates importantes de ces dernières année, signalons :

  • L’adoption par la commune le 12 octobre 1984
  • L’entrée dans le Réseau hannutois de la Lecture publique en 1996
  • La création du Fonds de Hesbaye en 2006 (à l’occasion du 60ème anniversaire)

Caractéristiques importantes :

  • équipe exceptionnelle (bénévoles tous), disponibilité ; compétence ; dévouement, esprit d’équipe ; bonne humeur communicative
  • bibliothèque : centre d’initiatives ; point de rencontre du dimanche matin ; convivialité ; (la bonne vieille épicerie du coin comme jadis… )
  • Du bonheur à travailler ensemble

arlettecolettefrancoise

Fonds de la mémoire

En collaboration avec le Musée d’Histoire et de la Vie rurale en notre terroir de Racour et le Centre d’Animation Culturelle « l’Oasis » Racour (Asbl).
Avec l’appui du  Ministère de la Communauté française (Service de la Lecture publique), de Liège Province Culture et de la Commune de Lincent

Catalogue de la collection de départ

La bibliothèque de Racour  a fêté en 2006, son 65ème anniversaire. Ce qui fait de notre Centre de lecture l’un des plus anciens toujours bien en activité dans la région. Nous avons voulu pour marquer l’événement répondre à un souhait facilité par la situation de Racour sur la carte géographique de notre cher pays, à savoir : à la lisière de quatre provinces (Limbourg, Liège, Brabant wallon et brabant flamand) et de deux cultures (française et flamande). A l’heure où les gens ont tendance à vouloir se séparer, notre but serait au contraire de faire appel à des œuvres qui marquèrent leur union par le passé.

Racour fit en effet partie du duché de Brabant jusqu’à la Révolution française. La localité fut rattachée au canton de Landen jusqu’en 1962, l’année de la fixation de la frontière linguistique. Elle est maintenant partie intégrante du canton de Hannut. C’est dire l’intérêt que telle situation peut signifier au point de vue culturel. Nous sommes donc à la recherche de tout document  concernant notre région. Pour cerner le domaine, la recherche impliqua  dès lors les communes de  Landen, Lincent, Hélécine et Orp – Jauche. L’ensemble des ouvrages forme ainsi  un fonds  de la mémoire régional. Celui – ci  est  mis au service de tous, jeunes ou moins jeunes, étudiants, passionnés de tourisme, historiens et autres amoureux  de notre belle région. Hannut envisage, en collaboration avec nous, de créer un fonds similaire pour  l’ensemble de ses anciennes communes. Il va de soi que les documents extérieurs que nous possédions ou que nous avons reçus et qui dépassent  l’aire géographique définie ont été ajoutés à la collection.